Créer son « elevator » pitch

mercredi 23 janvier 2019

 

Présenter son entreprise et ses produits en un temps très court : tel est le principe de l’elevator pitch. Qui demande de la préparation pour être persuasif.

Court, mémorable et différenciant. En trois mots, voici décrit les caractéristiques d’un bon « elevator » pitch dont le but est de créer un argumentaire persuasif destiné à susciter l’intérêt d’un client potentiel.

Court : il doit être très rapide (30 secondes maximum), comme le temps passé dans un ascenseur d’où lui vient son nom (elevator veut dire ascenseur en anglais).

Mémorable : il faut définir le message clé que vous souhaitez que la personne retienne sur votre entreprise ou vos produits.

Différenciant : il faut démontrer en quoi vous êtes uniques.

Pour cela, il est d’abord important d’avoir réfléchi à l’objectif du pitch : présenter l’entreprise, la gamme ou un produit en particulier ? Etant très court, il n’est pas possible de parler de tout. Le début de votre pitch doit parler de votre produit en essayant d’impliquer votre interlocuteur. Par exemple : « Savez-vous que la région Sud-Ouest a été sacrée région de l’année 2018 par le Wine Enthousisat ? Fronton, l'appellation de mon domaine fait partie du Sud-Ouest ». De quoi interpeller un acheteur américain. Il faut également prêter attention à ce qui fait que votre produit est unique. Par exemple : « Nous travaillons un cépage rare, le braucol ». Enfin, il est conseillé de terminer le pitch par une question de manière à susciter la conversation, du type : « avez-vous déjà en porte-feuille un vin de fronton ? ».

 

 

[Vidéo] 3 étapes clés pour réussir sa stratégie export

Par / mercredi 23 janvier 2019



[Vidéo] Développer sa prospection et ses ventes grâce à l'oenotourisme

Par / mercredi 23 janvier 2019



[Vidéo] Comment développer ses ventes sur le marché chinois ?

Par / mercredi 23 janvier 2019



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter