Les touristes peuvent jouer du sécateur en toute liberté

vendredi 26 juillet 2019

Les touristes peuvent désormais vendanger sans que cette activité soit considérée comme du travail déguisé. - crédit photo : DR

 

Donner des coups de sécateur durant les vendanges. Voilà qui attirent les touristes. Mais jusqu’ici la pratique pouvait être considérée comme du travail déguisé. Ce n’est plus le cas…

A quelques semaines du coup d’envoi des vendanges : une bonne nouvelle ! Les vignerons proposant aux touristes de se faire vendangeurs pour quelques heures pourront le faire en toute sérénité. Grâce au travail du Conseil supérieur de l’oenotourisme, des Vignerons indépendants, d’Aout France, de la MSA et du ministère du Travail, une circulaire précise les modalités des vendanges touristiques ; mettant fin à au flou juridique qui perdurait depuis des années ! De quoi ravir les Vignerons indépendants qui réclamaient une clarification depuis 5 ans.

Des conditions à remplir

« La circulaire donne précisément la définition des vendanges touristiques » se satisfait Ludovic Walbaum, vice-président des Vignerons indépendants en charge de l’oenotourisme. Les conditions principales sont que la prestation s’intègre dans une offre touristique commerciale payante ; que l’activité est non contraignante pour le participant et qu’elle est ponctuelle et limitée dans le temps, qu’il n’y a aucune finalité de rendement ni de productivité, qu’elle s’exerce sur une superficie réduite et bien délimitée. 

 

[Vidéo] Développer sa clientèle export grâce aux salons

Par Marion Sepeau Ivaldi / vendredi 26 juillet 2019



[Vidéo] 3 étapes clés pour réussir sa stratégie export

Par Marion Sepeau Ivaldi / vendredi 26 juillet 2019



[Vidéo] Développer sa prospection et ses ventes grâce à l'oenotourisme

Par Marion Sepeau Ivaldi / vendredi 26 juillet 2019



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter