Rhonéa mise sur le muscat arrangé

lundi 3 septembre 2018

Les recettes proposées vont de la sangria au muscat au Ti punch revisité. - crédit photo : Rhonéa

 

L'union coopérative mise sur la mixologie pour donner un coup de jeune à son vin doux naturel, en animant cet été des bars éphémères en partenariat avec des barmen et une marque de rhums.

 Avec sa cave coopérative des Beaumes-de-Venise (ex-Balma Venitia), l'union Rhonéa met cet été le muscat à l’heure du cocktail. Que ce soit dans des bars éphémères ou à la cave, ces recettes créées pour l’occasion sont proposées à la dégustation depuis juillet dernier et jusqu’à la fin août.

Cette stratégie de rajeunissement du « Muscat 1348 » (selon la date de la première production connue de ce vin doux naturel) repose sur une association avec les rhums marseillais Ferroni et de barmen branchés (ainsi que les contributions des particuliers sur le site web de la marque). Exemple de muscat arrangé avec la recette « origine » d’Ahmed « Mido » Yahi, le « meilleur bartender de France 2014 » (concours du groupe Diageo).

"Recette Origine"

Pour réaliser ce cocktail aux senteurs provençales, il faut 6 centilitres de Muscat blanc, ainsi que 2,5 cl de liqueur de fleur de sureau et 1 cl de jus de citron vert frais (voire de la liqueur de thym). Le cocktail se fait dans un shaker selon la technique du « cuban roll ». Aussi appelée « thowing », cette méthode spectaculaire permet de mélanger et rafraîchir le cocktail sans le diluer. Ce qui demande de l’agilité et un shaker rempli de glaçons : il s’agit de faire passer d’une timbale du shaker à l’autre le cocktail, tout en conservant les glaçons dans chaque timbale grâce à une passoire à glaçons.

Une fois servi dans une coupette, le cocktail peut être décoré avec une branche de thym et un zeste de citron.

 

[Vidéo] Comment développer ses ventes sur le marché chinois ?

Par Alexandre Abellan / lundi 3 septembre 2018



[Vidéo] Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par Alexandre Abellan / lundi 3 septembre 2018



[Vidéo] Comment positionner ses vins sur le segment ultra-premium ?

Par Alexandre Abellan / lundi 3 septembre 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter