Vins durables : Des conseils pour être référencé en grande distribution

jeudi 27 juin 2019

 

Comment les acheteurs vins référencent-ils les vins issus des démarches durables ? En cherchent-ils plus ? Quels conseils peut-on donner ? Exemple concret du mode de fonctionnement au sein de l'enseigne Match.

Les vins issus d'une production « durable » sont amenés dans un futur proche à prendre une place de plus en plus importante au sein des rayons de la grande distribution. Patrick Hourdeau, directeur des achats vins chez Match-Cora, le constate déjà depuis quelques années, avec des ventes qui ont déjà progressé : « Le durable va se développer dans les années qui viennent, comme une lame de fond ». Au sein de ses supermarchés, les vins de cette catégorie représentent actuellement 12% des références ; il souhaiterait atteindre les 20% d'ici 2020. « On va avoir un œil très attentif aux vins durables, en priorité ceux provenant de régions où l'on en manque : Alsace, Loire, Provence, Beaujolais... ». Parmi les nombreux « labels » existants, ses préférences se portent sur les démarches « Vignerons en développement durable », « HVE », ou encore « Agriconfiance », « qui parlent plus aux consommateurs ».

Les fondamentaux restent de mise
Pour les vins durables comme pour les autres, les fondamentaux pour vendre à la GD restent de mise. L’offre doit être permanente, mais le volume n’est pas déterminant : « Nous avons autant besoin de petits (minimum 5000 cols) que de gros volumes », précise Patrick Hourdeau. Par ailleurs, l'enseigne fonctionne par appels d'offres auprès de ses fournisseurs ou étudie de nouveaux « dossiers » reçus. « Surtout, ne pas envoyer d'échantillons, on en a trop», conseille le responsable. Ce dernier insiste sur la nécessité de présenter un dossier « pertinent » - récompenses, savoir-faire, labels et certifications - et de montrer le bon rapport qualité-prix. « Nous sommes aussi sensibles au packaging, qui facilite notamment l'achat d'impulsion ». Enfin, dernier conseil : améliorer les fiches techniques. « Ayez un argumentaire tourné côté client, on gagnerait du temps ».

Légende : Les vins durables ont le vent en poupe en grande distribution.

 

 

[Vidéo] Développer sa clientèle export grâce aux salons

Par / jeudi 27 juin 2019



[Vidéo] 3 étapes clés pour réussir sa stratégie export

Par / jeudi 27 juin 2019



[Vidéo] Développer sa prospection et ses ventes grâce à l'oenotourisme

Par / jeudi 27 juin 2019



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter