Coup d’envoi de la communication Champagne

mercredi 6 juin 2018

Le Syndicat général de la Champagne a donné le coup d'envoi de la Nouvelle culture du champagne le 4 juin. - crédit photo : SGV

 

Le syndicat général des vignerons de la Champagne a donné le 4 juin le coup d’envoi de sa campagne nationale de communication.

 C’est au Bel Ordinaire, une cave à vin et épicerie fine du 10ème arrondissement de Paris, créé par Sébastien Demorand (ancien journaliste), que le Syndicat général des vignerons de la Champagne, en présence de son président, Maxime Toubart, a lancé sa communication sur l’appellation Champagne. Le nom du lieu peut résumer à lui seul, le message de la campagne : créer de moments de consommation de Champagne au quotidien, oublier la célébration pour placer les coupes sur les tables de tous les jours, sans chichi mais en recherchant le bien manger et le plaisir des choses authentiques. L’événement a rassemblé 75 journalistes en majorité de la presse nationale et live style (technickart, le Bonbon, l’Equipe…) et des influenceurs dont quelques blogueuses aux yeux de chatte de velours. Il sera décliné dans quatre autres lieux parisiens ainsi que dans quatre autres villes françaises (Lyon, Bordeaux, Nantes et Marseilles) où des bars à vins triés sur le volet feront découvrir des champagnes de vigneron.

Accords inédits

La soirée a vu également le lancement d’un livre rédigé par Sébastien Demorand à partir de recettes de chefs de la jeune garde montante et par Antoine Gerbelle (journaliste et aux commandes du site web de vidéos Tellement Soif) pour les accords mets et vins. Edité dans l’incontournable collection « Dix façons de l’accompagner » des éditions de l’Epure, Champagne propose des accords inédits, s’aventure sur des terrains inconnus, et n’a même pas peur de la sardine ou du chou de Bruxelles. Certains grincent déjà des dents. Ce qui n’est pas pour déplaire à Antoine Gerbelle : « ces critiques, cela veut dire que l’on est en train d’appuyer sur quelque chose qui gratte ! La Champagne est terrienne et son vin est terrien ! Avec cette nouvelle communication, on remet les pieds sur terre ! ». C’est la nouvelle culture du Champagne, que veut promouvoir cette communication financée par les vignerons.

 

[Vidéo] Comment développer ses ventes sur le marché chinois ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / mercredi 6 juin 2018



[Vidéo] Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / mercredi 6 juin 2018



[Vidéo] Comment positionner ses vins sur le segment ultra-premium ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / mercredi 6 juin 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter