Et si vous organisiez votre propre salon ?

mercredi 7 mars 2018

Crédit : CCO Creative Commons

 

Les salons organisés chez un vigneron ont de plus en plus la cote. Moins chers, plus efficaces, ils permettent de créer un évènement sympathique. Petit guide à l’usage de l’apprenti organisateur de salon.

Quels exposants choisir ?
L’évènement n’est pas une porte ouverte mais véritablement un salon. Il faut donc trouver une idée commune autour de laquelle les exposants vont pouvoir se retrouver. Vous pouvez imaginer un salon qui réunit des vignerons qui exploitent tous un sol géologique particulier ou un cépage, qui se connaissent parce qu’ils ont fait des études ensemble, qui ont des ruches, qui produisent de l’huile d’olive ou un autre produit de bouche, qui aiment un style de musique particulier… Certains vignerons organisent des salons B to B autour des propriétés vendues par un seul et même agent. Cela peut permettre de créer un lien fort avec les cavistes et les restaurateurs autour des vins de cet agent et renforcer les ventes.
Quoiqu’il en soit l’accroche est importante car elle permet à la fois de faire adhérer tous les exposants à l’évènement et de convaincre les visiteurs de venir. Il n’est pas obligatoire de se limiter au seul produit vin. Il est possible d’inviter des produits de terroir et pourquoi pas un cuisinier qui met en avant les produits du terroir, utilise le vin dans sa cuisine... Vous pouvez également faire appel aux artisans locaux.

Comment faire venir les visiteurs ?
Le plus simple est que chaque exposant invite les clients qu’il connaît et qui habitent dans un rayon de moins de deux heures de voiture du lieu du salon. L’organisateur peut glisser une invitation dans les boîtes aux lettres du village et éventuellement ceux à l’entour, poser des panneaux chez les commerçants et dans le village. Il est également possible de créer une page liée à un évènement sur Facebook. N’hésitez pas non plus à évoquer l’évènement sur Instagram à travers des photos qui racontent la préparation du salon, les produits qui seront présents…. Vous pouvez également contacter les journalistes de la presse locale de manière à avoir un écho médiatique. Enfin, l’outil weezevent permet d’inviter et surtout de pré-enregistrer les visiteurs. C’est très utile pour prévoir un peu à l’avance le flux attendu… Enfin, si wordpress ne vous fait pas peur, créer un petit site internet dédié à l’évènement sera un bon support promotionnel, surtout si le salon à vocation à se produire chaque année.

Comment organiser le salon ?
Il est important de créer un rétro-planning afin d’assurer la bonne marche de l’organisation et de lister toutes les choses à laquelle vous devrez penser. Le lieu doit être accessible et surtout offrir suffisamment de place pour garer les voitures. Concernant les stands, le plus simple est de choisir des tables à nappes blanches (à changer chaque jour si le salon dure plusieurs journée). Il vous faudra prévoir comment gérer le nettoyage des verres, l’accès à la glace si des rosés, des blancs ou des effervescents le nécessitent. Les exposants doivent être signalés de manière claire. Un petit dépliant distribué à l’entrée permettra aux visiteurs de connaître les exposants présents. N’hésitez pas à y mettre des informations telles que les coordonnées des domaines et châteaux, ce document peut également être utile aux visiteurs, une fois le salon terminé. Si vous anticipez la venue des familles, prévoyez l’accueil des enfants en aménageant un coin qui leur est dédié, de manière à ce que leurs parents puissent prendre le temps de découvrir les produits. Enfin, pensez aux éthylotests et mettez en avant la consommation responsable. Vin et Société peut vous accompagnez sur ce sujet.

Quels retours commerciaux ?
Il n’existe pas vraiment de chiffres officiels concernant le volume de ventes réalisé lors de ces évènements. Cela dépend de leurs notoriétés. Mais, les échos fournis par quelques vignerons qui en organisent, évoquent des chiffres entre 100 et 300 bouteilles commercialisées par jour. Un moyen de dynamiser les ventes est de prévoir des coffrets permettant un panachage des bouteilles des différents exposants. De plus en plus, les consommateurs aiment la diversité. Le coffret répond à cette attente et permettra de créer des synergies entre les différents domaines présents. Si vous disposez de suffisamment de financement et avez le goût du détail, réaliser le coffret à l’effigie du salon renforcera inévitablement la marque de l’évènement. Il est aussi intéressant de trouver une astuce pour récolter le maximum d’adresses mails des visiteurs. Elles pourront être utiles à la promotion du salon l’année suivante, voire permettre de donner des nouvelles des exposants a posteriori… et peut-être de générer de nouvelles ventes.

 

Comment aménager son caveau de vente pour optimiser ses ventes ?

Par / mercredi 7 mars 2018



Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par / mercredi 7 mars 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter