Inspirez-vous des 7 meilleures expériences touristiques du vignoble bordelais

mardi 30 octobre 2018

Les trophées étaient remis ce 23 octobre aux lauréats 2018 des Best of Wine Tourism. - crédit photo : CCI Bordeaux

 

Pour sa seizième nuit de remise des Best Of Wine Tourism, la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Bordeaux a remis pas moins de 22 prix aux propriétés girondines s’étant distinguées par leurs innovations œnotouristiques. Distinguées par un « Best Of d’Or », sept propriétés sortent du lot.

 1-Œnotour d’avion

Prenant de la hauteur, le château Vénus (Graves) accueille une piste de décollage pour organiser des baptêmes de l’air et tours aériens afin de mieux découvrir le paysage viticole bordelais. Baptisée cha^teau Ve´nus Air-Wine Tour, cette offre propose sept parcours (au-dessus des vignes de Sauternes, de Saint-Émilion, de Pessac-Léognan…). De 69 €/personne les 20 minutes à 189 € les 90 minutes, les vols sont réalisés par trois pilotes, dont Bertrand Amar, le propriétaire du château Vénus.

2-Une tisanerie pour comprendre la biodynamie

Certifié en biodynamie depuis 2010, le château Climens (Sauternes) propose aux visiteurs de découvrir sa tisanerie. Une pièce où sont séchées et préparées les plantes utilisées en tisanes pour protéger le vignoble des maladies lors de la campagne viticole. Jouant la carte de la pédagogie, la visite est accompagnée d’un film sur les concepts et spécificités de la biodynamie.

3-Hébergement médiéval

Mettant à profit son pont-levis et ses douves, le château La Tour Carnet impose une ambiance médiévale à ses hôtes. Que ce soit dans la chambre Montaigne ou la suite La Boétie, les lits à baldaquin et boiseries promettent un séjour haut de gamme (250 €/nuit). Conformément à la stratégie premium de l’agence œnotouristique Bernard Magrez Luxury Wine Experience.

 4-Accords mets et vins

Ayant l’ambition de faire découvrir le vignoble du sauternais, le château Guiraud (Sauternes) a ouvert cette année les portes de son restaurant : la Chapelle. Tenu par l’entrepreneur Nicolas Lascombes, l’établissement ne propose que des produits locaux au menu (25 € le déjeuner en semaine) et une sélection de vins de tout le Bordelais (300 références dont 25 au verre). Le château Guiraud participe ainsi à la structuration d’un pôle œnotouristique à Sauternes, en pleine émergence.

 5-Visites artistiques

Si de nombreuses propriétés accueillent des œuvres d’art, tout l’enjeu est désormais de les mettre en scène. Prenant l’approche d’un musée contemporain à ciel ouvert, le château Smith Haut Lafitte propose une visite guidée « rencontre art et vigne » sur ses œuvres, comme le lièvre de bronze de Barry Flanagan. D’une durée de 1h15 pour 20 euros par participant, la visite s’achève sur une dégustation des vins de la propriété en clôture de visite. Un parcours est également ouvert dans les 8 hectares de bois du domaine, sous le nom de « forêt des sens » (promenade de plus d’une heure à réserver, pour 18 €/personne, avec une dégustation).

 6-Parc architectural

Inauguré il y a deux ans, le château Les Carmes Haut-Brion (Pessac-Léognan) est récompensé dans la catégorie architecture et paysages pour le face-à-face entre son chai ultramoderne (à la forme de « lame enfoncée dans l’eau » comme le définit son concepteur, Philippe Starck) et son parc classé du XIXème siècle (entouré de vigne au cœur de la métropole bordelaise).

 7-Panel de visites

Ouvert toute l’année, même les jours fériés, le château Prieuré-Lichine (Margaux) a été récompensé pour son offre touristique historique. Accueillant jusqu’à 65 personnes, ses quatre employées dédiées organisent des visites-dégustation (de 10 à 20 €) et encadrent une boutique dédiée aux objets du vin (accessoires, livres, verrerie…).

 

[Vidéo] Comment développer ses ventes sur le marché chinois ?

Par Alexandre Abellan / mardi 30 octobre 2018



[Vidéo] Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par Alexandre Abellan / mardi 30 octobre 2018



[Vidéo] Comment positionner ses vins sur le segment ultra-premium ?

Par Alexandre Abellan / mardi 30 octobre 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter