Les Pays d'Oc Collection fêtent leur dixième anniversaire

mercredi 23 mai 2018

Jacques Gravegeal et Olivier Simonou remettent les Trophées collection ce 17 mai au Mas du cheval à Lattes. - crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi

 

L’IGP qui fêtait ses trente ans en 2017, célèbre cette année la première décennie de la sélection de ces vins choisis pour être les ambassadeurs de la qualité Pays d’Oc.

 Voilà dix ans que chaque année Pays d’Oc présente ses cuvées collections. Des vins sélectionnés par un jury et destinés à voyager de part le monde pour être les ambassadeurs de l’IGP. « Cette sélection nous permet de montrer sur les salons professionnels et grands publics que, au côté des Pays d’Oc volumiques, il y a des vins « pépites », qui portent haut la bannière qualitative des Pays d’Oc » a expliqué Jacques Gravegeal, président des Pays d’Oc, le 17 mai, lors de la remise des Trophées Collection 2017 au Mas du cheval (Lattes). Cette sélection concrétise « la stratégie de valorisation et de notoriété. Ces vins se glissent dans nos valises pour promouvoir le label à l’export et le faire connaître comme un repère d’excellence » a complété Olivier Simonou, président d’InterOc.

Evolution sur les Collections

La prochaine sélection aura lieu en juin prochain. L’évènement évolue cette année avec la participation de l’Union de la sommellerie française, section Languedoc-Roussillon Vallée du Rhône sud. C’est sous la responsabilité des sommeliers que sera organisée la pré-sélection des vins. « La sélection devenant de plus en plus pointue, il est apparu important de nouer ce partenariat avec les sommeliers qui sont des prescripteurs d’opinion et de notoriété » a expliqué Florence Barthès, directrice des Pays d’Oc. Après ce grand tri par les sommeliers, ce sera au tour du jury de procéder à la sélection. Ce jury est composé des dégustateurs internationaux pour obtenir une sélection en phase avec les attentes des marchés mondiaux. D’ailleurs, note Florence Barthès, la sélection est désormais orientée vers les vins de cépage. En 2017, 14 des 28 cuvées sont monocépages. Et le goût du jury s’est porté sur de nombreuses originalités : Albarino, chenin blanc, petit verdot, gewurztraminer, rolle, mourvèdre, terret… Sont également sortis des bi-cépages comme le chenin/colombard ou le marsalan/cabernet franc.

 

[Vidéo] Comment positionner ses vins sur le segment ultra-premium ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / mercredi 23 mai 2018



[Vidéo] Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / mercredi 23 mai 2018



Comment aménager son caveau de vente pour optimiser ses ventes ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / mercredi 23 mai 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter