Pour augmenter vos prix, participez à des concours

jeudi 25 janvier 2018

Participer à un concours a indiscutablement une influence sur le prix du vin. - crédit photo : CC0 Creative Commons

 

Les concours ont-ils un effet sur les prix du vin ? Cette question est une véritable antienne dans la filière vin. Deux chercheurs français, Emmanuel Paroissien (Université de Bordeaux) et Michel Visser (Université de Paris-Saclay) ont décidé de s’attaquer à cette interrogation qui taraude le monde du vin. Ils viennent de publier les résultats dans un document de travail dans la revue de l’association américaine des économistes du vin. Titre de l’étude : « L’impact causal des médailles sur le prix des vins de producteurs et les gains à participer à des concours ».

Pour répondre à ces deux questionnements, les chercheurs ont réuni une base de données de prix de vins de Bordeaux enregistrés par un important cabinet de courtage de la Place bordelaise. Ces transactions, qui portent sur les millésimes 2005 à 2014, pouvaient être sous la forme de vin en vrac, de vrac avec mise à la propriété ou embouteillée. L’âge moyen des vins est de 19 mois et pour 83 % d’entre eux, ils sont produits en cave particulière.

Onze concours étudiés

Les chercheurs ont, par ailleurs, réuni une base de données des médailles décernées lors de onze concours différents (voir encadré) entre 2006 et 2016. Ils ont pris soin de repérer si le vin avait été commercialisé avant ou après l’obtention de la médaille et le type de médaille obtenue (bronze, argent ou or). Au total, 16 399 données issues des concours ont été recueillies : 13 298 concernent des vins n’ayant obtenu aucune médaille, le reste concerne des vins ayant obtenu au moins une médaille, soit 3 101 vins.

A l’aide de ces deux bases de données, les deux chercheurs ont pu utiliser un modèle mathématique pour observer l’effet des médailles sur les prix du vin. Ce modèle mathématique a la particularité d’atténuer les facteurs (notamment la qualité du vin) qui peuvent jouer sur le prix de manière à n’observer que l’effet de la médaille sur le prix du vin.

Ce que prouvent les chercheurs est qu’il y a indiscutablement un intérêt à participer aux concours : les producteurs bénéficient bien d’une valorisation des prix de leurs vins quand ils reçoivent au moins une médaille. Concrètement, l’étude estime que remporter au moins une médaille à un concours a pour effet moyen d’augmenter de 13 % le prix du vin. « Il s'agit de l'effet "moyen" estimé en faisant l'hypothèse simplificatrice que l'effet est le même pour tous les concours et tous les types de médailles. Evidemment, l'effet d’un concours varie selon le vendeur, l'acheteur et les termes de la transaction » explique Emmanuel Paroissien.

Plusieurs médailles valent mieux qu’une

Remporter une médaille a un effet sur le prix : qu’en est-il si le vigneron remporte plusieurs médailles ? « Le nombre de médaille a une influence significative » assure Emmanuel Paroissien. Remporter plusieurs médailles est positif pour les prix payés au producteur. Une autre question que l’on peut se poser est de savoir s’il y a un bénéfice positif différent entre une médaille d’or, d’argent ou de bronze. Les deux économistes prouvent que, selon leurs estimations, la réponse est affirmative pour l’or. Selon leurs estimations, l’obtention d’une médaille d’or a un impact de 13 % sur les prix, celui d’une médaille d’argent de 4,4 % et d’une médaille de bronze de 4,2%.

L’étude montre également qu’il est judicieux d’attendre d’avoir remporté une médaille pour vendre son vin. « Mais cela dépend des opportunités de vente, des besoins de trésorerie et des capacités de stockage » précise Emmanuel Paroissien. Néanmoins, le prix moyen d’un vin ayant obtenu une médaille avant sa vente est de 2.99 euros/col. Son prix atteint les 3.05 euros/col lorsqu’il est vendu après avoir obtenu sa médaille. De même pour deux médailles ou plus, le prix d’un vin ayant obtenu ses macarons après la transaction est de 3.67 euros/col et de 3.6 euros/col s’il les a obtenus avant les avoir vendus.

Comment choisir un concours ?

Une autre question que le vigneron peut se poser est quel concours choisir. L’étude met en évidence un effet positif pour le Concours général agricole, le Concours de Bordeaux, le Decanter Awards, le Challenge international du vin, le Concours des vignerons indépendants et le Concours de Mâcon. Pour les autres concours, le nombre de données est insuffisant pour conclure à un effet (ndlr : ce qui ne veut pas dire que l’effet soit inexistant). Pour choisir un concours, l’étude montre également qu’il est important de prendre en considération les volumes disponibles. Le coût de l’inscription étant fixe, le gain permis par l’obtention d’une médaille est proportionnel au volume à vendre. « Par exemple, le Decanter Awards montre des frais d’inscription élevés, qui ne peuvent être compensés qu’en présentant un volume relativement important » souligne Emmanuel Paroissien.

Reste une dernière conclusion de l’étude : les concours médaillent-ils les vins les plus qualitatifs ? Dans le cas général, l’étude montre que l'obtention d'une médaille est significativement corrélée à la qualité du vin. En détaillant ce résultat par concours, les chercheurs ne trouvent une corrélation significative que pour une minorité de concours dû au nombre limité d'observations par concours.

Comment aménager son caveau de vente pour optimiser ses ventes ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / jeudi 25 janvier 2018



Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par Marion Sepeau Ivaldi / jeudi 25 janvier 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter