Quand la France et l’Espagne s’allient pour promouvoir le grenache

mercredi 7 mars 2018

 

Le CIVR et l’Association des producteurs espagnols de vins à base de grenache (Garnacha Origen Association) se sont lancés dans un partenariat inédit. Depuis 2017, ils conduisent un programme commun pour promouvoir et développer le cépage grenache – « garnacha » en espagnol - sur les marchés américain et canadien, en Ontario et au Québec…Des marchés « à fort potentiel de développement ». D’une durée de trois ans, il est doté d’un budget de 1 million d’euros par an et a été confié à l’agence Sopexa. Un montant co-financé par l’Europe (80%) et les deux organisations professionnelles.
 
Concrètement, celui-ci se traduit par des opérations pour toucher le « troisième-tiers » (les détaillants), les prescripteurs et les consommateurs : voyages et diners de presse pour des journalistes/bloggeurs, organisation de séminaires, participation à des salons pour toucher les professionnels, animations dans des bars à vins, en magasins, ou encore participation à des festivals pour toucher le grand-public… Ces actions sont soutenues par des campagnes de publicité print (magazines Wine enthusiast, Wine & spirit, Wine spectator) et on-line, via des sites spécialisés (wine-searcher, wine.com) et les réseaux sociaux. Du matériel de PLV (affiches, kit de presse, vidéos, etc) a également été déployé. 80% de ces actions seront concentrées sur les USA.
 
« Nous nous sommes rendu compte que ce partenariat coulait de sens : nous avons une origine catalane commune et des liens historiques étroits sur ce cépage, témoigne Eric Aracil, directeur adjoint et responsable export au CIVR. Il n’y a pas de concurrence : nous portons les mêmes messages tout en étant complémentaires, en ayant nos spécificités », poursuit celui-ci. L’origine de cette synergie atypique remonte au premier concours des Grenaches du Monde, en 2013 à Perpignan.
 
La campagne porte uniquement sur des vins AOP et IGP, tous, bien-entendu, à base de grenache. L’Association des producteurs espagnols compte 5 appellations mono-cépage, situées à cheval entre l’Aragon et la Catalogne : Campo de Borja, Somontano, Carinena, Calatayud et Terra Alta. De son côté, le Roussillon propose des vins d’assemblage à dominante de Grenache, au total 14 AOP et 3 IGP. Seul le Muscat de Rivesaltes n’est pas concerné. Le grenache représente 9 000 hectares en Roussillon (soit 43 % du vignoble). L’association espagnole Garnacha Origen recense 35 000 ha.
 
« L’association se passe bien, conclut Eric Aracil : l’entente est cordiale et logique, nous sommes sur une même dynamique ».
Juliette Cassagnes

 

[Vidéo] Comment positionner ses vins sur le segment ultra-premium ?

Par / mercredi 7 mars 2018



[Vidéo] Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par / mercredi 7 mars 2018



Comment aménager son caveau de vente pour optimiser ses ventes ?

Par / mercredi 7 mars 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter