Vins de Loire : Valorisation et communication à foison

mercredi 9 mai 2018

InterLoire organise tout un programme d’opérations à l’export pour mieux faire connaître les vins de Loire. - crédit photo : LydiaLeePhoto

 

Les vins de Loire progressent en valeur depuis plusieurs années à l’export. Ils ont encore gagné 3% en 2017. Un dynamisme entretenu par de multiples actions de communication à destination des professionnels et du grand public.

Trois jours de dégustations et de masterclass au château de Blois, des visites de vignobles, un dîner de gala au château de Chambord : 60 journalistes étrangers viennent de participer à un voyage de presse organisé par InterLoire, à l’occasion du concours des vins de Loire. Objectifs : promouvoir les vins ligériens sur les marchés internationaux et conforter leur dynamique commerciale.

L'export atteint 278 millions d'euros

Le vignoble du val de Loire, qui exporte un peu plus de 20% de ses volumes de vins, enregistre ces dernières années une progression de son chiffre d’affaires à l’international. Ses expéditions ont encore gagné 3,6% en 2017, atteignant « un montant record de 278 M€ », indique InterLoire. « Nous avons gagné des parts de marché en valeur, mais pas en volumes. Nous avons eu de petites récoltes et nous manquons de vins. Lorsque nous retrouverons des récoltes normales, il faudra que nous soyons aussi performants sur nos exportations en volume », explique Jean-Martin Dutour, président d’InterLoire. En 2017, les expéditions de vins de Loire ont reculé de 2,4% à 482 500 hl, soit 64 M de bouteilles.

Les Sancerre blancs, Crémant de Loire, Muscadet, Touraine blancs, Vouvray sont les AOC les plus exportées, avec les rosés d’Anjou.

C’est aux Etats-Unis que les vins de Loire engrangent leurs meilleurs résultats, avec un bond en valeur de 12% (84 M€) et de 9,5% en volume (116 000 hl) en 2017. Le fruit d’un long travail de communication. InterLoire organise depuis  5 ans, dans plusieurs villes américaines, Spring to Loire, des dégustations et des séminaires animés par des sommeliers et des vignerons, à destination des professionnels. L’interprofession consacre cette année plus de 700 000 € à cette opération et à d’autres actions de communication sur le marché américain.

Au Royaume-Uni, deuxième marché export des vins de Loire, InterLoire a organisé des « Intimate Loire Moments » dans des restaurants, des animations chez des cavistes et déployé une campagne de pub sur les taxis. L’interprofession est également très active au Canada. Elle investit plus de 100 000 € sur ce marché, avec des formations de conseillers en vins de la SAQ (Québec) et du LCBO (Ontario), et une visibilité inédite au festival d’art mural de Montréal en juin. « Les vins de Loire y auront une fresque pendant un an, confie Céline Fleury. Et InterLoire et l’interprofession des vins du Centre seront les partenaires vins exclusifs du festival ».

Comment aménager son caveau de vente pour optimiser ses ventes ?

Par Ingrid Proust / mercredi 9 mai 2018



Comment la norme RSE* peut-elle valoriser votre vin ?

Par Ingrid Proust / mercredi 9 mai 2018



Partagez cette page sur

Inscrivez-vous à notre Newsletter